Accueil > Qui sommes nous ? > Fonctionnement

Fonctionnement

Dernier ajout : 12 avril.

  • Avril

    En Avril s’installe le printemps
    Fleurs de jardin nappent la pelouse
    suspendues en grappes joyeuses.
    L’étrangeté reste de rigueur
    d’une saison malade qui nous tient encore isolés.
    Les mots nous unissent et nous soignent.
    Ils sont doux et apaisants.
    Gardons-nous la poésie comme une enveloppe chaude
    et un thym citronné saupoudré de mots sucrés. (...)

  • Mars

    Camélia Mars … Je me demande « qui est-ce ? ». Je me demande pourquoi donner un nom de fleur à une actrice, Je me demande si ce n’est pas l’inverse. Je me demande quelle plante encore est plus belle à voir qu’à sentir. Je me demande si c’est le nom d’une écrivaine. Je me demande à quelle marque de tissu fluide ça me fait penser. Je me demande si le printemps sera beau. Je me demande quelle saison favorise l’écriture. Je me demande si les toits étaient gelés ce matin. Je me demande comment on va (...)

  • Février

    Dans le ciel de traîne ou sur le sol craquelé, les traces de l’hiver n’ont pas dit leur dernier mot.
    Justine a agité, d’ouest en est, ses ondes tempétueuses, et marqué son passage tout en rudesse et force. Les premiers marins du Vendée Globe vous le raconteront. Clarisse, une des femmes de la course, est en passe d’arriver aux Sables-d’Olonne en ayant surfé comme une reine sur la vague Justine. Respect.
    Juste derrière, encore un mois d’hiver, les jours rallongent. On pressent leur lumière ravigotante. (...)

  • Janvier

    Nouvelle année. Nouveaux voeux. 2021
    Ne vous souhaiter que du doux, du gui doux.
    Pas ce qui gratte, blesse, plie ou ploie, juste du doux.
    Et pourquoi pas un poème. Car qu’est -ce qu’un poème ?
    "Des mots qui se mettent debout sur la page et te racontent des histoires à l’oreille."
    Les poèmes ce sont des mots qui te touchent, te font du bien, te bouleversent,
    t’emmènent loin, te font voyager, te soulèvent, te frissonnent et laissent des traces…
    Traces comme des poussières d’étoiles, d’une (...)

  • Décembre...

    L’Avent déroule,vers une nouvelle ère, son compte à rebours à mesure que tombe la nuit, et se rapetissent les jours. Les lumières serpentent dans les rues froides de la ville, sur l’asphalte glacé et mouillé, brillent. Nous avançons masqués, nos yeux nappés de larmes derrière nos lunettes embuées rétrécissant notre vision. Oui, la poésie nous augmente en trublion d’âme. Poésie d’une scène ordinaire dans notre monde bien cabossé. Poésie d’instants qui nous raccrochent à la beauté du monde. Un père se promène (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0