Accueil > Les ateliers d’écriture > Travaux d’ateliers > Ateliers réguliers 2015-2016 > 07 Atelier du 13 février 2016 > Consignes

Consignes

lundi 7 mars 2016, par webmestre

Le double
1er atelier du cycle « le double » samedi 13 février 2016

Comment aborder le double ? Le double a inspiré Dostoïevski, titre et sujet de son deuxième roman, Oscar Wilde dans « le portrait de Dorian Gray », Stevenson avec Dr Jekyll et Mr Hyde, …
Oui, mais cela ne m’inspire pas vraiment, même pas du tout !
Je préfère chercher des doubles comme on cherche les 7 erreurs entre deux dessins apparemment identiques... Les textes trouvés par Frédérique chez Marie-Hélène Lafon et chez G. Flaubert et Pierre Bergounioux étant des textes très proches, l’idée m’est venue de les utiliser comme point de départ pour chercher des doubles. Sachant que « Tout fait ventre et piste et signe », dixit MHL, il devient plus facile de se lancer !
Mon idée se précise : aborder le double par l’aspect de ressemblance ou d’opposition, principes opposés et complémentaires que sont le Yin et le Yang , aussi en préambule, une petite lecture, extrait d’un livre « Feng Shui » : « Ces impulsions contradictoires sont connues en Chine sous le nom de « Yin » et de « Yang ». Tout l’univers fonctionne d’après ces deux principes opposés mais complémentaires. Cette dualité ou polarité se retrouve, par exemple, dans le passage du jour à la nuit, ou encore dans l’enchaînement de l’inspiration et de l’expiration chez l’être humain. Le Yin et le Yang vont de pair et contribuent à part égale à l’harmonie et à l’équilibre. Le Yin ne peut exister sans le Yang ; de même, la clarté ne peut être sans la lumière, ni la chaleur sans le froid ; le pôle plus de la pile appelle le pôle moins ; le masculin et le féminin sont complémentaires... »

1ère consigne : chercher dans les textes que nous avait remis Frédérique le 30 janvier, des mots en double, des associations... le but étant de constituer une matière pour la suite
(les mots que j’avais relevés en double : grand-père, chambre, tablier, odeur, esprit, voix, vent, dimanche, lit, tourne, rivière, table, miettes, les hauteurs, manger..)
quelques associations trouvées parmi bien d’autres : l’hiver-en toute saison, les mains-les pieds, les joues roses-la poitrine nue, le châle gris-les souliers luisants et souples, la jupe sombre en maille de qualité-le jupon rouge, la ferme-la maison, la montre de gousset-le bijou ancien pendentif, ma part d’héritage-cadeau de mariage, cerner-frontière, nous ne partons pas-nous demeurons, pays doux-accidenté, mort du grand-père-la voix éteinte, ….

2ème consigne : choisir dans la liste des gens de « L’imagier des gens » de Blexbolex, un couple de gens et écrire un texte à partir d’eux en se servant ou en s’inspirant des mots et expressions relevés précédemment
En appui, pour le plaisir des yeux : une double page du livre « Hyacinthe et Rose » de François Morel avec les magnifiques illustrations de Martin Jarrie « Fritillaire et Pavot en graine », une page claire et rose la fleur à petits carreaux, une page sombre et grise le pavot sur fond noir...

Les couples choisis : une marquise et une paysanne, un géant et un lutin, un SDF et une campeuse, un manchot et un cyclope, une couseuse et un fakir, une acrobate et un plombier, un pompier et une sorcière.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0