Accueil > Autour des livres. > Le café de Paris (LGL)

Le café de Paris (LGL)

Dernier ajout : 24 juin.

Tous les deuxième jeudi du mois, au Café de Paris, place Aristide Briand à Fougères, à 19h, rendez-vous autour de « Coups de cœur pour des livres ». Ouvert à tous.

  • LGL du 14 janvier 2016 au Café de Paris

    On n’a pas pensé à ça. On n’a pas vu s’ouvrir le boulevard, pas réfléchi à la rentabilité, pas vu le perroquet clin d’oeuil à Flaubert. On est resté dans l’écriture-portrait, ciselée, modelée, tamisée, laissée de coté comme la pâte à crêpes dans un coin de la cuisine pour qu’elle repose, puis démêlée, retravaillée, retamisée, affinée comme la terre des taupinières jusqu’à l’extraction de sa substantifique moëlle. On l’a pris comme ça, d’un bloc en plein dans l’affectif de sa ruralité, le Joseph de Marie-Hélène Lafon. Retour ligne automatique
    On a écouté les mots de Marie-Anne sur la lecture, avec intérêt et attention. Il nous ont sortis de notre ronronnement.

  • LGL du Café de Paris, jeudi 10 décembre 2015

    Les échanges "Autour des livres" au Café de Paris fidèlement retranscrit par Jacqueline M.

  • LGL du café de Paris, jeudi 12 novembre 2015

    LGL du Café de Paris
    Jean-Pascal, Françoise, Roselyne, Paule, Catherine, Stef, Jacinthe et moi l’écriveuse autour d’une bouteille de Jurançon divisée par huit. C’est plus avantageux nous dit le jeune barman apprenti.. Une première pour nouscette bouteille et moins de choses à retenir pour lui en montant l’escalier ! La dite bouteille trône sur la table basse. « Les amours de la Reine ». On ne saura pas laquelle ? Pour notre bien voilà nos habitudes changées. Stimulant. Mais les p’tits et les (...)

  • LGL du café de Paris, jeudi 15 octobre 2015

    LGL du 15 octobre 2015. Au Café de Paris, 19 h.
    Il fait froid. Le premier étage est bondé. On s’entend mal, mais on est là, nombreux, tous en rond autour des tables basses et rectangulaires qui se couvrent de verres de Jurançon, de Perrier pétillant... Dans un coin au fond de la salle,une jeune fille égarée là s’absorbe sur l’écran de son ordinateur. Stef, face à l’escalier. Pendant quelques secondes les invités ne sont que des pieds. Par un travelling ascendant, apparaissent à la suite, les manteaux, (...)

  • LGL du Café de Paris, jeudi 10 septembre

    Compte rendu de Jacqueline M.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0