Accueil > Les ateliers d’écriture > Le Grand Confinement > Jour 51 du Grand Confinement

Jour 51 du Grand Confinement

jeudi 7 mai 2020, par Frédérique

ACROSTICHES (poème où les initiales de chaque vers, lues dans le sens vertical, composent un nom ou un mot-clé).

Matin de mai
Aube naissante
Saule courbé sur le courant
Que dites-vous de nos errances
Un merle court sur le jardin
Effrayé de tant de silence
Soudain

De nos pas comptés
Et prudents

Comment dire le doute érodant
A l’orée de nos habitudes
Rogné le bord de nos amours
Noyés nos tristes yeux aveugles
A quand nos amis revenus
Voir de près le grain d’un visage
Aller les pieds nus dans le sable
Lâcher le masque et respirer

Antoinette

Léto
Endormie
Rêve
Insatisfaite (de)
Réjouissants
Épidermes
Engage
Solide
Thérapeute
Unique
Neuroleptique
Mais
Apollon
Sanguin
Querelleur
Ulcéré
Étripe
Femme
Roucouleuse
Apocalypse
Garantie
Intervention
Légiste
Éventuelle

Roselyne

Bons salaires et
Aides financières aux
Soignants premiers de corvée
Large diffusion
Ensemble partout
Sur les réseaux sociaux et à vos fenêtres
Mouvement populaire
Après la corona-crise contre un
Système économique
Qui broie, détruit au nom du profit on rêve d’
Une société plus juste sans pénurie
Et plus solidaire et plus humaine
Simples actions chaque mardi

Jacqueline

au Bal masqué ohé, ohé
je dAnse, danse, danse, danse
et voLe, et vole je ne peux pas m’empêcher
au bal Masqué, ohé, ohé
de dAnser, danser, danser, danser
j’embraSse qui je veux
je fais ce Qui me plaît, me plaît
car aU jourd’hui tout est permis
ohE, ohé devinez, devinez qui je suis, je suis

Jacqueline

Arriver tranquillement
Vendredi à onze heures quinze
Avec son masque sur le visage
Ne pas toucher la poignée de la porte
Car on viendra vous ouvrir
Emmener un peignoir
Rester à distance

Manteau proscrit, pas de vestiaire
Avec le gel hydroalcoolique, se laver les mains
S’asseoir directement au bac
Que fait-on aujourd’hui ?
Une coupe bien courte
Enfin bien coiffée !

Françoise G.

Je lis le journal. Sur la page « Fougères »
En gros titres : Les masques seront distribués
Tenez prêts : dans vos Boites Aux Lettres.
Ohé Ohé au bal, au bal masqué, ohé, Au B.A.L masqué Ohé Ohé
Next news sur un air chantant d’un bal masqué créole
Swing le swag tout adoucit les moeurs et les heurts

Lettre masquée loin de l’anonymat d’un corbeau des villes
Emmitouflé en lettres de noblesse oblige

Merveilleuses démarches enluminées
Arborant le faste du point net et du
Scintillant Corona des Virus , amen !
Que diable étions-nous venus faire dans cette galère !
Une éprouvante pandémie sans frontières
Eliminera-t-elle l’intelligence, innée ou artificielle, telle est la question.

Ps :
En lettre de château signifierait qu’on le remercie.
Point de lettre de la sorte, qui nous rendrait bien sots
et au final bien peu ravis de tant de flagornerie.

Stéphane

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0