Accueil > Les ateliers d’écriture > Le Grand Confinement > Jour 21 du Grand Confinement

Jour 21 du Grand Confinement

mardi 7 avril 2020, par Frédérique

NOTRE CHAMBRE, CHAMBRE D’ECHO DU MONDE

Notre époque se remplit non de vide mais de bruit. Chacun porte en lui une cacophonie.

Des nouvelles en continu, qui ne cessent de réviser leurs positions. Une vie sous perfusion de l’information. Du goutte à-
goutte, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept.

Nous sommes saturés, noyés, asphyxiés, enterrés vivants sous les gravats des avis et des commentaires qui nous empêchent de respirer et font de tout échange non une place publique, mais une arène.

Quant aux chiffres, ils nourrissent l’anxiété.

Le monde s’emballe.

Extraits du Tract de Crise de Lise Astier L’ère Virale

Que nous arrive-t-il, dans notre chambre de confinement, de cet emballement du monde ? ( Que lit-on ? Qu’entend-on ? Que voit-on ? Que comprend-on ?). Journaux, journaux télévisés, télévision, radio, téléphones portables, ordinateurs, hauts-parleurs dans les grandes surfaces…Tous les médias sont branchés et nous abreuvent en continu…
L’information tourne en boucle, et c’est une ritournelle effrayante.

C’est sur cette idée de répétition en boucle que nous allons travailler aujourd’hui.
Quels mots reviennent sans cesse ? Que pouvons-nous en faire ?

On pense au travail de Patrick Bouvet.
Depuis le début des années 90, Patrick Bouvet a étendu son travail sur le sampling et le collage musical à l’écriture.
Ci-dessous le début de In situ paru aux éditions de l’Olivier,

Extrait de la quatrième de couverture :
Dans une langue hantée par les milliers d’échos qui nous parviennent de la planète, Patrick Bouvet transcrit la douleur de notre époque, et son envers : un monde segmenté, contrôlé, devenu étranger aux hommes qui l’habitent, où la parole, la nôtre, celle de l’individu isolé, semble sans pouvoir.

On prélève donc des échantillons de ce qui nous parvient de l’information (dans les journaux, à la radio, à la télé, sur internet…) Et puis, on mixe, on répète, on sample, on s’approprie cette matière subie pour tenter d’y trouver du sens.

Dans la rue
au magasin
les visages
fermés
alors
un petit geste d’amitié
à distance
cela se voit
un petit geste d’amitié
ou un sourire
quand
rode le virus
partout
dans la rue
au magasin
un petit geste d’amitié
ou un sourire
derrière les masques
les plexiglas
une princesse
va raconter
les éléphants
quand
rode le virus
c’est mignon
les éléphants
derrière les plexiglas
imaginons
une famille
d’éléphants
ça fait sourire
mais ensuite
se confiner
se
faire un thé
pour
oublier
garder en soi
cette chaleur
d’
un petit geste d’amitié
ou un sourire
pour Illuminer
une journée.
Roselyne

Des trains s’en vont vers l’ouest
trains sanitaires trains solidaires
covidurage
pour le reste on ne sait pas
on ne peut pas dire ça n’est pas sûr
on fait au mieux n’en doutez pas
Des trains s’en vont vers l’ouest
des lits partout dedans
des gens qui soignent
qu’on applaudit le soir
dehors des trains c’est tout
juste comme des trains voilà
asymptomatiques
un souffle quand ils passent
on ne peut pas dire
qui sait ce que demain sera
des chiffres des chiffres
on ne sait pas
Italie Espagne hier demain
l’augmentation qui diminue
Des trains s’en vont vers l’ouest
trains sanitaires où l’on s’essouffle
lits équipés respirateurs
il serait prématuré de prétendre
on fait au mieux
au train où vont les choses
le bac qu’on ne passera pas
les trains de vie encalminés
train-train perdu
derrière les murs du monde d’avant
les ancolies ont fleuri
partout le printemps est précoce
pour vous adapter au jardin
lisez nos conseils en page 2
ou notre supplément
Des trains s’en vont vers l’ouest
leur souffle explose au coude des voies
à l’intérieur pas de secousses
ils filent
vers les hôpitaux moins stressés
ceux de Nantes ou d’Angers
vers La Cavale de Brest
moins de masques qui manquent
avec le temps
avec le temps va peut-être tout s’en va
confinement dérogations gestes embarriérés
école numérisée amour en vidéo
avec le temps mais quand et que faire maintenant
de tout ce temps
Des trains s’en vont vers l’ouest
entends souffler le train
tu songes à ta fenêtre
e va il treno va
Antoinette

guerre au virus et aux conflits armés
pas bas les masques on n’en n’a pas
des hommes en longs manteaux auraient voyagé de nuit
à Jérusalem
sans attestation de déplacement
avec une crème 3 effets
spéciale rougeur
carrefour des prix bas comme au XIX siècle
restons prudents
vagues redoutées
nouvelles entre-aides stratégiques
pour
trains sanitaires
pas bas les masques on n’en n’a pas
restez chez vous
traquez les djihadistes
plus forts que tout
l’ouverture de la pêche n’existe plus
pas bas les masques on n’en a pas
guerre aux virus et aux conflits armés
autour de
l’épicerie sociale
pourtant zéro chômeur
passés à travers les mailles du filet
procédure adaptée ouverte
le SRFC est pour tous
la science plus forte
que la Nature
au printemps
que
deux pigeons s’aiment d’amour tendre
c’est judiciaire et c’est légal
JM

Rester chez soi
Nous sommes au début
Course contre la montre
Trains sanitaires
Rester chez soi
Attestation
Bas les masques
Se laver les mains
Rester chez soi
Est-ce qu’on est encore
le virus
Une équipe
quand on ne se voit plus
Rester chez soi
Confinement
le coronavirus n’arrête pas
la course contre la montre
un vaccin
les CRS applaudissent
les conflits armés
les soignants
restons prudents
Rester chez soi
se laver les mains
Tousser dans son coude
comment fabriquer
le virus, les masques
Boris Johnson hospitalisé
Attestation de déplacement
Rester chez soi
5000 morts au Royaume
uni
dans le confinement
Gestes barrière
Restons prudent
Rester chez soi
de vos proches
Prenez soin de vous
Françoise G

État d’urgence sanitaire

personnels soignants
en première ligne
pour lutter contre
Pour éviter
en première ligne

État d’urgence sanitaire

Le ministère de l’Intérieur a mis en ligne
le formulaire, l’attestation
est mis en ligne

État d’urgence

Mark Zuckerberg est-il dangereux ?

peste noire,
pandémie,
propagation
crise sanitaire

toujours pas d’éclaircie en vue

L’attestation de déplacement dérogatoire
est mise en ligne

9000 morts en France
10 900 morts aux Etats-Unis,
13 000 morts en Espagne
le Premier ministre britannique Boris Johnson a été admis en soins intensifs

toujours pas d’éclaircie en vue

Les dangers que Facebook fait peser sur la démocratie

impact différencié selon les territoires

le confinement pour protéger les personnels soignants
imaginer des solutions en ligne
le port du masque
l’attestation de déplacement dérogatoire

imaginer des solutions
éviter de nouvelles pandémies
réfléchir à l’après

on se demande si Mark Zuckerberg n’a pas perdu le contrôle de sa plateforme.

Caroline

le personnel soignant a une heure
pour sortir la fièvre et la toux des infectés,
le personnel soignant verbalise la pandémie,
il masque sa colère sous le contrôle du 15,
le personnel soignant réanime les pics et les pourcentages
de l’économie,
le personnel soignant télétravaille,
non, même pas possible,
le personnel soignant a fait une chanson :
« le vaccin c’est pas pour demain,
tenez la distance, un mètre, c’est pas loin,
les gestes barrière, c’est pas pour rien,
pourvu qu’en juin, on fasse les foins »,
le personnel soignant n’a pas le test juste le réflexe,
il soigne, contrôle, isole, console, la mort, il frôle,
le personnel soignant, à 20 h, il entend les applaudissements,
qui veulent lui dire « mourir peut attendre », sortie prévue en novembre 2020 ?

Laurence

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0