Accueil > Les ateliers d’écriture > Le Grand Confinement > Jour 9 du Grand Confinement

Jour 9 du Grand Confinement

jeudi 26 mars 2020, par Frédérique

Aujourd’hui un Chronopoème de Jacques jouet

Un crime, 29’’
Comment faire ?…
Que faire ?…
Comment faire ?…
Que faire ?…
Comment faire ?…
Que faire ?…
Comment faire ?…
Comment faire ?…
Que faire ?…
Comment faire ?…
Que faire ?…
Que faire ?…
Comment faire ?…
pour tuer

PAN !
le temps ?

Un chronopoème doit être lu à voix haute avec un minuteur, qui compte, à rebours, les minutes et les secondes. Programmer le temps ; déclencher le minuteur ; lire. Sitôt prononcé le dernier mot, le minuteur sonne.
Jacques Jouet, le 20 mars 2020

( Retrouvez ce poème et d’autres sur https://collectifpou.fr/les-poemes-...

LA QUESTION EST POSEE : QUE FAIT-ON QUAND ON NE FAIT RIEN ? QUE FAIRE POUR TUER LE TEMPS ?

TUER LE TEMPS

NE PAS TUER LE TEMPS (JUSTE PRENDRE LE TEMPS
OU BIEN UTILISER SON TEMPS)
dormir
brume
longtemps dormir
caresser mon chat
café
puis rien
crayon
feuille
musique
du fond de l’océan
chouette
mon chat sur les genoux
mots sur le papier
midi
en peignoir
douche
longue
grignotage
armoires pleines
armoires vides
allo Maman
va bien
crayon
feuille
sur terrasse ensoleillée
chant des oiseaux
canapé
mon mari
bouchon qui saute
côtes de Gascogne
excellent
soleil rouge
dehors
magnifique
cerveau lent
grignotages
film « juste la fin du monde »
déjà vu
encore beaucoup d’émotions
bâillements
déjà monter dormir
mettre la sonnerie
penser déjà à demain

Je ne tue pas le temps, j’en veux.
Laurence.

J’étais comme Brassens , j’faisais des sauts dans l’grand boulevard du temps qui passait là
y avait la sarabande et pas du tout de temps d’perdu.
C’est nous les forts, c’est nous les bons qu’elle nous disait la mondialisation
C’était tout le temps, le temps de cerises.
On n’voyait pas le temps passer et on n’avait plus l’temps de rien,
bizarrement fallait donner du temps au temps
mais pas rêver au temps d’avant.

Depuis 9 jours y a quelque chose qu’ a changé et tout s’est effacé.
C’est toi le TEMPS, c’est toi le traître et le fautif
avec tes pendules au salon qui disent oui qui disent non,
tes horloges, tes réveils, tes heures,
tes minutes, tes secondes, et tes instants,
tu chamboules tout, tu vas trop vite,
tu l’fais exprès, t’ arrives trop tard.
Tu joues la montre alors qu’on a besoin de temps
t’es devenu vicieux et assassin et menteur
et tu veux tuer nos lendemains.

Quand va sonner le cessez-le feu
même si on n’ tire pas une balle dans le dos
ça ne se fait pas et c’est pas beau
on t’ mettra en joug et t’ aura pas de quartier
Mais d’ici là on va bien trouver un moyen pour réussir à te tuer
saleté de TEMPS !
JM

Journée morose
Froid, gris, spleen
Envie de rien
Passer d’une pièce à une autre
N’être bien nul part
Froid, gris, spleen
Envie de rien
Un thé, un café
pour s’occuper
Froid, gris, spleen
Envie de rien
Caresser le chat
Allumer la télé
s’élonger sur le canapé
Éteindre la télé
Se relever
Regarder par la fenêtre
Froid, gris, spleen
Envie de rien
Personne
Pas un chat
Rue vide et humide
Ouvrir un livre
Sans le lire
Faire le tour de la table
HURLER
JE VEUX SORTIR !
Françoise Gouache

Réveil
Morose
Soleil doré
Dehors
Dedans
L’ennui noir
Toujours
Hier demain
Pareils
Le jour la nuit
Sans relâche
Toutes Les heures
Invariablement
Semblables
Le temps
Blafard
Passe
Lent
Lentement
Les gestes
Répétés rabâchés
Les pas
Comptés égrenés
Temps Feutrés
Tourne en rond
Bourdon.
Roselyne

Tic tac
Mon coeur bat
Tic tac
Je respire
Tic tac
Je me lève
Tic tac
Pipi
Tic tac
Petit déjeuner
Tic tac
Thé ou café
Tic tac
Douche
Tic tac
Mes habits
Tic tac
Dehors
Tic tac
Le chant des oiseaux
Tic tac
Le soleil
Tic tac
Le ciel bleu
Tic tac
La sonnette
Tic tac
Le facteur
Tic tac
Cest un livre
Tic tac
Tourner les pages
Tic tac
Lire
Tic tac
Et maintenant
Tic tac
Et encore
Tic tac
Je lis pour passer le temps
Tic tac
Tu t’ennuies ?
Tic tac
Lis pour passer le temps !
Tic tac
Christine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0