Accueil > Autour des livres. > Le café de Paris (LGL) > LGL du 12 septembre 2019

LGL du 12 septembre 2019

mercredi 25 septembre 2019, par Frédérique

Du Café de Paris, ce jeudi 12 septembre 2019 , 19h.

RENTREE

C’est le sujet très tendance ! On entend ce mot-là partout ! Rentrée ! Il marche avec nouveauté, retrouvailles ou nouvelles rencontres et nouvelles énergies, avec nostalgie aussi et chagrins suspendus à un air de musique, à un mot, à une fleur, à la peur des lendemains, à des futurs proches ou lointains, à la solitude ou la douleur qui n’en finit plus.
Se retrouver hier soir pour la RENTREE DE LA GRANDE LIBRAIRIE DU CAFE DE PARIS avec nos coeurs et nos corps, nos livres en attente sur les genoux, nos passions, nos envies, nos projets en nobles ambitions, les sourires , les lectures à voix haute pour un contact physique avec les mots, les citations de Christian Bobin qui ravissent Annick, Sarah près de moi, tout cela fut comme l’émergence d’une jolie mélodie en préparation.

La sélection des livres de la soirée

Salina de Laurent Gaudé aux Editions Actes Sud. Au seuil du tombeau, par la voix de son fils Malaka, la parole est donnée à Salina abandonnée dès sa naissance qui ne fut rien de son vivant. Ecoutez son histoire palpitante mêlée aux légendes qui naissent parfois dans les déserts de pierres .
L’homme qui voyait à travers les visages de Eric-Emmanuel Schmitt aux Editions Albin Michel ou en Poche. Une bombe explose à la sortie d’une messe. Un jeune journaliste témoin, voit à travers les visages, les morts qui accompagnent chaque être vivant. Du suspens et de la philosophie et une rencontre avec Dieu !
La Douane de mer de Jean D’Ormesson en Poche . La Dogana di Mare ; Si vous avez vu Venise, vous avez vu cette tour dans le Dorsoduro, surmontée d’un globe doré soutenu par deux Atlantes de bronze. « Je suis mort, un peu avant midi ! » Le personnage principal meurt à la Douane de Mer . Il rencontre un esprit d’un autre monde qui doit rédiger un rapport sur d’autres mondes justement qu’il est amené à rencontrer. Alors la conversation s’engage…
Comme une feuille de thé à Shikoku . Sur les chemins sacrés du Japon de Marie-Edith Laval en Poche. Passionnée de marche et de méditation, de voyages, cette othophoniste rencontre un Japonais sur les chemins de Compostelle qui lui parle de cette route sacrée. 1200Km et 88 temples après.. .
La grande vie de Christian Bobin chez Gallimard. La splendeur du quotidien, la magie de toutes vies, de la musique, des artistes, des poètes. On lit la vie, on lit la mort, le beau ou le laid dans des mots doux, tout doux.
La fête au bouc de Mario Vargas Liosa chez Folio. Un roman en trois points de vue qui raconte le retour au pays d’une jeune femme nommée Urania, qui traite d’un attentat et des derniers jours du Président de la République dominicaine Rafaël Léonidas Trujillo, un dictateur sur le déclin. On voit comment un régime dictatorial construit sur la corruption , les exactions insoutenables, atteint à l’intime au point de ne plus discuter les ordres immondes reçus.

« Un livre dans une brocante ou dans une boite à livre, ou dans une cabine téléphonique anglaise plantée au hasard d’une errance à la Bouexière, c’est parfois un auteur qui nous tend la main et qui nous dit ne me laissez pas là, s’il vous plaît. »

Il a écrit quelque chose dans cet esprit-là Christian Bobin.

Au jeudi 10 octobre. Même heure. Même endroit.
Belles lectures à toutes et tous.
JM

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0