Accueil > Page Blanche invite un écrivain > Ahmed Kalouaz > Les biblio-valises > La première fois on pardonne

La première fois on pardonne

mardi 11 octobre 2011, par webmestre

Depuis trois semaines, Élodie s’est réfugié chez sa grand-mère. Dans la solitude la campagne, elle a tout le temps pour se souvenir, en feuilletant les albums de famille. Elle retrouve les images du bonheur, quand elle était encore petite et qu’ils partaient en vacances, à la neige ou à la mer. Longtemps, ils ont été une famille en apparence normale. Mais au fur et à mesure des années qui défilent dans l’album bien classé, il y a moins de photos et moins de bonheur... Aujourd’hui elle veut comprendre, le silence de sa mère et les bruits de la nuit.

1 Message

  • La première fois on pardonne Le 18 novembre 2011 à 22:21, par Nad

    Elodie a été bercée par les coups infligés par son père à sa mère... Elle a grandi, absorbant, jour après jour, dispute après dispute, toute la violence paternelle incompréhensible et destructrice.
    Elle n’a pas souvenir de la quiétude du foyer familial.
    Elle part à la recherche du bonheur dans les photos de famille. A-t-il existé ? A partir de qui ou de quoi s’est-il figé ? Quand la brutalité du père a-t-elle débuté ?
    La maison de la grand-mère maternelle est un refuge apaisant. Elodie s’y reconstruit, aussi, grâce à l’aide du "psy". Elle apprend à comprendre le monde des adultes, à organiser sa nouvelle existence de fille de divorcés, à admettre son enfance amputée de l’insouciance, à retrouver sa mère délivrée du joug des coups et des insultes.

    Roman-jeunesse où la violence conjugale, exprimée sans haine est, pourtant, ressentie au plus profond de nous-mêmes au fil des descriptions, des ambiances, des mots terribles ....qui habitent les pages.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0