Accueil > Josiane > La cigüe tremble sur ses hautes tiges

La cigüe tremble sur ses hautes tiges

mardi 11 avril 2017, par webmestre

La cigüe tremble sur ses hautes tiges
Ses ombelles captent la lumière
A contre-jour
On dit cigüe mais ça n’en est pas

La première fleur de giroflée s’ouvre sur le sable

Nul autre bruit que celui qu’on imagine
Le frémissement léger des saules
L’eau qui vient, puis se retire
Froide

Le soleil est insolent
La mer et le ciel, d’un bleu outrageant

On aimerait on ne sait quoi
Un signe
Un trou dans l’air
Ou une ombre soudaine

Frédérique

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0